Canada - Français

Ces nouvelles éditions sont le résultat de notre collaboration avec le Conseil scolaire de Vancouver (VBE). Les employés du VBE, y compris le directeur adjoint Sylvain LaRochelle, étaient parmi les premiers et les plus enthousiastes à adopter le programme JUMP Math en anglais. Ainsi, quand Sylvain et le conseiller en langues modernes du VBE, Daniel Bélanger, ont contacté JUMP au début de 2010 pour discuter de la possibilité de créer une édition française du programme JUMP Math en salle de classe, nous avons sauté sur l’occasion. Daniel affirme que "Le Conseil Scolaire de Vancouver était très enthousiaste de contribuer à ce projet avec JUMP afin d’ajouter une ressource en français pour les enseignants en immersion française".

En 2010-2011, le VBE a mis à l’essai le programme JUMP de 3e année dans 11 classes d’immersion française comptant plus de 300 élèves. Cette année, le Conseil offrira le programme JUMP Math aux élèves de la 1re à la 4e année inscrits dans son programme d’immersion française. La professeure Linda Siegel, titulaire de la chaire Dorothy Lam en enseignement spécial à l’université de la Colombie-Britannique (UBC), réalise une étude indépendante de la mise en œuvre du programme. D’après la professeure Siegel, "preliminary findings for the 2010-11 school year show that math scores of children in the JUMP group increased significantly more than those of children in the control group.  Improvements were particularly marked for children who scored in the lower range prior to exposure to JUMP Math; but students who scored in the high range also gained more than their control group peers."

La recherche démontre de plus en plus l’efficacité extraordinaire du programme JUMP en anglais dans les salles de classe. Mais l’un des principes de conception clés du programme JUMP Math s’adapte particulièrement bien au contexte d’immersion française, comme l’explique Liz Barrett de JUMP: "From day-1, John Mighton and our writing team have made clear, concise language a JUMP hallmark, so that children who are still mastering reading are not prevented from realizing their full potential in math".